M. Chirac
       

       
         
         

Pascal Jacquemain

      Mon général,

Des rumeurs font état que votre successeur à la tête du Gaullisme national, le président Jacques Chirac, est aussi coureur de jupons que l'était son prédécesseur à la présidence, Francois Mitterrand. Est-ce la dure fonction de gouverner 50 millions (ou plus) de Français qui a un tel effet sur nos gouvernants, et en avez-vous été atteint?

Pascal Jacquemain

 

       

 

       

Charles de Gaulle

      Monsieur,

Quoique votre question soit fort incongrue, je tiens à vous répondre, très explicitement.

Du jour où je me suis donné à Yvonne, je n'ai touché d'autre femme. Avant cela, j'en ai connu, dont une princesse polonaise. J'espère que votre curiosité est satisfaite.

Pour connaître le politichien et le coquin qui lui a succédé, dont vous évoquez le nom et que je laissai négocier, il n'y a pas si longtemps, les accords de Grenelle, je ne suis guère surpris de ce que vous m'apprenez. Une question m'assaille cependant: ont-ils trouvé plus aisé de tromper leurs femmes, ou de tromper la France?

Sincèrement,

Charles de Gaulle