Algérie
       

       
         
         

Tatangas2

      Saviez-vous que les Arabes allaient vous rouler?

 

       
         

Charles de Gaulle

      Pourriez-vous préciser votre question?

Charles de Gaulle
         
         

Tatangas2

      Je suis désolé mais je ne me souviens plus du sujet qui avait donné lieu à mon intervention. Il s'agisait probablement des rapports entre de Gaulle (ou ses représentants) avec les représentants algériens du FLN lors des pourparlers d'Evian. De Gaulle n'a pas compris ni prévu l'esprit retors de ses interlocuteurs et vous savez comme moi que les accords d'Evian, signés de bonne foi par les négociateurs français, n'ont jamais été appliqués. Ce que de Gaulle ignorait c'est que les Algériens n'ont jamais eu la moindre intention de les appliquer. Et s'il ne l'ignorait pas, alors comment qualifier son attitude???

Ce qui était certain, et l'histoire le dit clairement aujourd'hui, c'est que de Gaulle voulait se débarrasser de l'Algérie à n'importe quel prix et peu lui importait la manière, le sort d'un million de ses compatriotes et en définitive l'honneur de la France. Il avait d'ailleurs montré en d'autres occasions le peu de cas qu'il faisait de cet honneur lorsqu'il s'agissait pour lui d'atteindre ses buts (libération de Paris et aff. de Dakar).

Sans rancune,

Tatangas2
         
         

Charles de Gaulle

      Je n'ai aucune rancune, mais vous, Tatangas2, vous ne manquez pas de certitudes. De Gaulle avait tout compris, de Gaulle avait tout prévu, de Gaulle n'ignorait rien. Qui plus est, de Gaulle a soumis la question algérienne au peuple français et en tout état de cause, de Gaulle n'a pas à se soumettre au jugement d'un anonyme qui vient porter sur l'Histoire un regard bien facile, compte tenu de l'a posteriori dont il dispose, et aussi bien stupide, compte tenu du manque de perspective historique qui caractérise son point de vue (venir me jeter Dakar et la Libération de Paris au visage! C'est outrageant!). D'autant plus facile et d'autant plus stupide que ce quidam pue fortement l'OAS, ce qui le disqualifie absolument pour venir nous parler d'honneur. Ou bien c'est un gauchiste et que dire alors de ses contradictions?

Mais exprimez-vous encore, Monsieur, faites oeuvre de salut public et instruisez-nous, s'il vous plaît, pour l'avenir et pour l'exemple, de la manière dont vous auriez géré l'Algérie. Et pourquoi, puisque vous êtes si fort, n'allez-vous pas aussi expliquer à Sharon comment régler la question palestinienne, à Bush comment sortir du bourbier irakien, à Poutine comment pacifier la Tchétchénie? Mais le monde vous attend! N'avez-vous pas mieux à faire que de venir tourmenter un vieillard, dans son passé révolu? Lui a écrit l'Histoire et ce récit n'a pas pu se passer de quelques lettres de sang. Puisque vous avez soif de justice, et la naïveté de croire que les accords internationaux sont négociés sans arrière-pensées, vous devez être jeune, allez écrire l'Histoire et montrez-nous! Montrez-moi.

Signé : Charles de Gaulle