Votre fille et vous
       

       
         
         

Eleanor Marx

      Monsieur Freud,

J'ai avec mon père, le publiciste Karl Heinrich Marx que vous connaissez peut-être de réputation, une relation très intime, très intense, mais aussi, il faut l'admettre, souvent fort tumultueuse. Je crois comprendre que vous êtes un spécialiste des relations intimes entre êtres humains et que vous êtes vous-même père d'une fille qui, selon ma documentation, se prénomme Anna. Comment les choses se passent-elles entre votre fille et vous? Titan vous-même, avez-vous quelques conseils amicaux et éclairants à prodiguer à la fille benjamine d'un géant tutélaire?

Mes salutations les plus respectueuses,

Eleanor Marx
Londres, 1877
         
         

Sigmund Freud

      Je ne comprends pas très bien. Si vous signez votre lettre de 1877, ma fille n'était pas encore née. Je peux répondre à votre lettre, en vous disant que ma fille me sera aussi indispensable que les cigares, ce qui n'est pas peu dire, et qu'elle me rendra la pareille, ce qui correspond à mes attentes.

J'estime que vous devriez en faire autant avec votre père.

Bien cordialement!

Prof. Freud
         
         

Eleanor Marx

      J'observe que les titans et les géants se ressemblent fort. Triste, mais utile. Grand merci, Docteur Freud...

Eleanor Marx