Ptimulo
écrit à

   


Sigmund Freud

     
   

L'homosexualité

    Comment expliques-tu l'homosexualité?



Cher Inconnu(e),

Votre message ressemble à une lettre dissimulée sous une porte par une mystérieuse personne qui ne voudrait pas qu'on sache son identité. En réaction à cela, je serais porté à vous poser diverses questions, comme qui êtes-vous ou encore pourquoi ce questionnement? Serait-ce un besoin présent de connaître mon avis sur l'homosexualité?

Ma réponse pourrait être aussi rapide que la vôtre en répondant que vous pourriez lire l'un de mes ouvrages qui en parle justement. Il s'intitule «Trois essais sur la théorie sexuelle». Ou je pourrais aussi vous faire un énorme résumer de mes longues années de recherche à cet égard, mais je suppose que vous n'aimeriez pas recevoir une beaucoup plus longue lettre que celle que vous m'avez envoyée.

C'est pourquoi, je ne répondrai que par ceci: L'homosexualité ne s'explique pas proprement dite, elle se vit, si j'ose dire. Lors de notre enfance et de notre apprentissage sexuel, nous parcourons un chemin semé d'expérience en tous genres, dont celui de l'homosexualité. N'avez-vous jamais vu un enfant être attiré par son parent de même sexe? Une attirance tellement forte et proche que cela se rapproche à la même intensité que les premières découvertes sexuelles. C'est une première forme d'homosexualité, mais il ne faut pas croire que cela force, en quelque sorte, l'individu à ne plus apprécier les personnes du sexe opposé et à poursuivre sa vie en homosexuel.

Je ne vais pas poursuivre plus longuement ma lettre, je vous demanderai simplement de clarifier la vôtre. Que voulez-vous que je vous explique dans le cas de l'homosexualité? Dois-je vous donner un cours entier à ce sujet? J'y suis préparé, mais j'aimerais savoir ce que vous désirez réellement.

En espérant ne pas vous avoir trop déçu.

S. Freud