Camille
écrit à

   


Sigmund Freud

     
   

Les rêves prémonitoires

    Salut à vous!

Je vous écris car je suis très admirative de tout ce que vous avez pu découvrir et j'aimerai vous poser une question:

«Pensez-vous que les rêves prémonitoires existent réellement?»

Camille



Chère Camille,

Votre admiration me touche profondément et c'est avec plaisir que je réponds à votre question qui me paraît très importante.

Chaque fois que nous sommes confrontés à une forme de rêve prémonitoire, nous ne pouvons nous empêcher de nous questionner s'ils existent vraiment. Ce comportement est déjà une preuve que ce n'est pas le cas. On se questionne très rarement sur les évidences. Cela est comparable à notre comportement face à l'amour, notre avenir, nos goûts ou autres.

Comment fonctionne un rêve prémonitoire? Telle est la question que l'on me posa plusieurs fois dans les congrès de psychanalyse.

Tout d'abord, la plupart des rêves prémonitoires ont un lien direct conscient ou inconscient avec le passé. Il y a toujours un désir enfoui sous ce genre de rêve. Lorsque vous dites que vous aviez rêvé cette nouvelle rencontre avec une personne que vous admirez, cela signifie bien que vous en rêviez, que vous le désiriez. Mais si vous aviez rêvé d'une discussion avec des proches et que vous seriez même tenté de dire que vous avez l'impression d'avoir déjà vécu ce moment là, cela est bien la preuve que vous trouviez un point commun avec une discussion précédente. En fait, votre inconscient mémorise beaucoup plus les détails que vous, consciemment, ce qui fait que lorsque vous parlez d'un sujet avec une certaine personne et que quelques mois plus tard vous parlez du même sujet de discussion avec un parent de la première personne, un lien s'établit et vous fait penser à la précédente discussion. Votre conscient le perçoit comme si c'était exactement la même discussion, le même contexte et les mêmes personnes. Le rêve prémonitoire se passe de la même façon. De plus, il y a toujours une brume qui se forme dans notre mémoire après un rêve. Nous ne savons exactement expliquer ce qui s'est déroulé dans nos songes au détail près. C'est pourquoi, il ne nous est pas difficile de remplacer un élément par un autre sans que nous nous en rendions compte.

De plus, il y a les rêves prémonitoires de faits qui sont facilement prévisible, comme la mort d'un proche. Nous en rêvions comme toutes les nuits depuis quelque temps et puisqu'il meurt quelques jours plus tard, nous associons notre dernier rêve et nous nous exclamons en expliquant que nous l'avions prédit par nos rêves.

Les rêves prémonitoires ne sont donc qu'une perception du passé, de nos désirs et d'évènements prévisibles.

Bien entendu, si vous possédez un exemple concret, je me ferais un plaisir de vous en expliquer la raison et la signification.

Bien à vous et au plaisir de vous lire à nouveau.

S. Freud