flo_lee_06+hotmail.com
écrit à

   


Sigmund Freud

     
   

Freud ou les problèmes sous la ceinture

    Monsieur (ou professeur?) Freud,

J'ai étudié au lycée, dans le cadre du programme de philosophie, la psychanalyse. Cela m'a permis de comprendre que selon vous, tout tourne autour du sexe, ou presque (ou plutôt du plaisir). Cependant une question me brûle les lèvres: est-il vrai que vous soyez impuissant? Je me doute bien que ma question va grandement vous indisposer (que ce soit vrai ou non, aucun homme n'aimerait s'entendre dire cela, j'en suis bien conscient!), cependant je trouve, d'un point de vue totalement objectif, qu'un homme qui tend à tout rapporter au sexe ou au plaisir tente à travers cela de combler un certain manque.

Je tiens à préciser que cette question ne m'est pas venue à l'esprit naturellement; je l'avais lue, mais je ne me souviens ni de son auteur ni de sa provenance, désolé. En tout cas, si cela s'avère être faux, je vous prie de bien vouloir m'excuser d'être le colporteur involontaire de pareils ragots.

Mes respects,

Ting



Cher Ting,

C'est une question qui sort de l'ordinaire que vous posez là. Et je vous en remercie. Premièrement parce que c'est pour une fois à ma personne qu'on s'intéresse, même si mes préférences vont à mes théories qui sont beaucoup plus importantes, et deuxièmement, cela me permettra d'effacer les ragots.

Je ne suis aucunement gêné par votre question, tout bonnement car je ne m'en sens pas attaqué pour autant. Comme on dit, il n'y a que la vérité qui blesse. Lorsque nous ne sommes pas sûrs de ce que nous valons, aucun avis d'autrui ne devrait nous gêner.

Mais pour répondre à votre question, je ne me citerais pas comme un homme ayant une superbe sexualité, mais je n'en viendrais pas non plus à dire que je suis impuissant, loin de là. Vous devez également vous douter qu'à mon âge, je ne suis plus un grand athlète de la chambre à coucher. Pourtant, j'aime ma femme et j'ai profité de nombreux plaisirs avec elle, qui se poursuivent encore maintenant.

Mais sur quoi se base un ragot ou une rumeur? Sur de simples paroles, il n'y a aucune preuve matérielle ni visible; donc ma réponse est sans réel fondement, pourriez-vous penser. Et pourtant, sachez que j'ai eu six enfants et qu'ils ne sont pas nés par magie, mais bien de ma femme Martha et de ma personne. À présent, si comme ces journalistes gratteurs de mauvaises pensées, vous doutiez qu'ils soient de moi, ce serait une insulte à ma personne et je n'y répondrais pas.

Pour conclure, je vous invite à ne pas vous baser sur de mauvais ragots car ils sont la plupart du temps, tous faux. Par contre, lorsqu'une rumeur est positive, personne n'y prête attention car ça ne fait pas sourire et on ne peut pas profiter d'une certaine faiblesse d'autrui. Je ne vous juge aucunement, bien au contraire. La preuve de votre bonne raison est de m'avoir posé la question.

Cordialement.

Docteur et Professeur Sigmund Freud