gauthiee+yahoo.fr
écrit à

   


Sigmund Freud

     
   

Dieu existe-t-il?

    Salut,

Dieu existe-t-il? L'humain a-t-il un cerveau si évolué qu'il l'a créé de toute pièce? Et Jésus-Christ était-il MALADE?

Merci de m'éclairer!

Audrey
 

Chère Audrey,

Une question peu commune, mais tellement philosophique.

Tout d'abord, sachez que personne ne peut donner de preuve quant à l'existence de Dieu, sinon tout le monde serait croyant depuis bien longtemps.

Une croyance est comme son nom l'indique une opinion personnelle. Si vous désirez avoir la mienne, je vous réponds très clairement que je suis athée.

Pour ce qui est de votre hypothèse concernant l'invention de Dieu, je l'appuie parfaitement. Mais ce n'est pas par la qualité de son cerveau évolué que l'homme a pu créer un Dieu, mais bien par sa prise en compte de ce qui l'entoure, par son questionnement constant. Les animaux ne se posent pas de questions sur ce qui les entourent, ils agissent instinctivement avant toute chose.

L'homme a amplifié ses craintes par le raisonnement et les a comblées par l'imagination. Faites le rapprochement avec les histoires racontées aux enfants lorsqu'ils ont peur. Pour éviter de les choquer, nous leur racontons de belles histoires. Alors aux premières ères, l'homme a bien du réconforter les plus jeunes concernant la crainte de l'orage, du feu et autres créatures. Et c'est exactement la même chose lorsqu'une question trop profonde reste en suspens. La cigogne, les choux et les roses pour la naissance ne sont rien d'autres que de belles paroles pour expliquer l'existence. Mais il ne faut pas croire que ce sont les adultes qui démarrent tout le temps le cycle imaginatif. Les enfants sont de grands philosophes qui émettent énormément d'hypothèse sur la vie. C'est pour cela qu'ils posent beaucoup de questions sans forcément attendre les réponses.

Et puis sachez surtout qu'au commencement des temps, les mots et la magie étaient une seule et même chose.

Pour ce qui est de Jésus-Christ. Je ne mets pas en doute son existence en tant qu'humain, mais de là à le dire malade, je ne pense pas. Un homme qui réveille autant les émotions et le bonheur des gens n'a pas forcément de psychose ou autres perversions, bien au contraire. Mais je ne suis pas historien, ni théologien, donc je vous saurai gré de ne pas m'en vouloir si je ne sais développer plus.

Cordialement.

S. Freud