Théo
écrit à

   


Sigmund Freud

     
   

Cassandre

    Herr Doktor Freud,

Je vous avais écrit précédemment pour vous demander des explications à propos d'Antigone, un grand merci pour votre réponse. Serait-il possible que vous m'apportiez quelques précisions sur Cassandre et son symbole en psychanalyse?

Merci infiniment d'avance,

Bien à vous,

Théo.

P.S.: A propos de Jacques Lacan, il n'est ni de mon époque ni de la vôtre, Dr Freud, il est jeune encore pour vous, enterré depuis longtemps pour moi. Mais il reprendra bientôt le flambeau de l'élaboration des théories psychanalytiques. À bientôt.



Cher Théo,

Premièrement, j'aimerais vous avouer que j'ai été très ému lorsque vous m'avez appris que ce docteur Lacan serait l'héritier de la psychanalyse, l'héritier de ma vie en quelque sorte. Mais j'aimerais tout de même en savoir plus à son égard. Je me renseignerai auprès de Sinclair Dumontais.

Je vous remercie tout de même pour le peu d'information que vous m'ayez transmis à propos de cet héritier. En espérant qu'il ne décidera pas de s'accaparer le pouvoir qu'est la psychanalyse et qu'il ne réinventera à sa manière mes propres théories. C'est dans la nature de l'homme de vouloir transformer ce qu'on lui transmet, pour l'ajuster à sa juste convenance. Et mon avis est qu'il serait très difficile à ce Jacques Lacan de laisser mes idées intactes.

Par le simple fait que l'époque dans laquelle nous nous trouvons n'est pas la même et que les idées ont avancé comme d'énormes vagues, emportant les pensées flottantes et submergeant les autres. Je pourrais crier gare à mes descendants et aux scientifiques qui semblent détenir le flambeau de mes oeuvres, mais bien entendu, tout semble se diriger si bien que l'on croirait difficilement qu'une chose grave adviendra ou que tout tournera mal.

Ma présente opinion se rapporte à la légende de Cassandre.

Cassandre, dans la mythologie, est la fille de Priam et d'Hécube. C'est une Troyenne qui devient prophétesse après avoir reçu d'Apollon des pouvoirs de voyante. Elle prédit plus d'un drame à son peuple, mais personne ne veut la croire, étant trop optimiste et pensant que tout va trop bien pour que tout aille mal à l'avenir.

Malheureusement, je ne pourrais vous expliquer en détail le symbole de Cassandre dans la psychanalyse pour la simple et bonne raison que je n'ai point fini de la peaufiner et qu'il y a eu énormément de polémiques à ce sujet. Mais de nombreux confrères ont tenté de créer une théorie à partir de cette mythologie. Je suppose que, si vous recherchez dans mes héritiers de la psychanalyses, vous trouverez de bien meilleures idées que celle que je tente de finir. Il est vrai qu'une théorie avait été mise au point, mais j'en doute encore à présent et j'espère que vous me pardonnerez de ne pas vous la transmettre.

En espérant vous avoir satisfait.

Avec un profond respect.

S. Freud