Vos relations avec votre nièce
       

       
         
         

Pauline

      Quelles étaient tes relations avec ta nièce Caroline?

Qu'est-ce qui était le plus important pour toi dans ta vie?

Merci.

Pauline

 

       
         

Gustave Flaubert

      Croisset, août 1874

Chère madame,

Ma nièce Caroline! C'est la perle de ma vie, ce qui me rattache aux réalités du monde. Caroline est la fille de ma soeur chérie - elle a le nom de sa mère. Elle a toujours eu et aura toujours une place privilégiée dans mon coeur. Je l'ai élevée comme ma fille. Je lui ai appris à lire, à aimer la littérature et les belles choses. Lorsqu'elle était petite, je passais des heures à marcher avec elle et à lui raconter des histoires.

Depuis son mariage avec Ernest Commanville (un marchand de bois!), qui, soit dit entre nous, m'a beaucoup chagriné - je perdais mon enfant! - la vie ne m'a pas épargné. Les ennuis financiers d'Ernest me gênent présentement beaucoup, mais j'essaie de faire de mon mieux pour que Caroline ne manque de rien. Je me réfugie dans mon ermitage, à Croisset, depuis que ma mère est morte, il y a maintenant plus de deux ans.

Caroline est tout ce qu'il me reste au monde. J'erre dans une nécropole depuis plusieurs années - tous meurent les uns après les autres...

Au plaisir de vous lire,

Gustave Flaubert