Vitesse de la lumière et cône
       

       
         
         

irokoi@netcourrier.com

      Bonjour monsieur Einstein,

depuis un certain temps déjà, je me pose une question à laquelle j'espère que vous pourrez répondre ou au moins, avancer une hypothèse :

Lorsqu'un véhicule atteint la vitesse du son, celui ci «traîne» derrière lui un «cône» de dépression d'air. Lorsque un homme (ou une femme bien entendu) entre dans ce cône de dépression, il entend un grand Bang et idem lorsqu' il en sort. Ma question est: si un véhicule atteint la vitesse de la lumière, déplace t-il derrière lui un «cône» de lumière( ou autre)? Et si oui, qu'adviendra-t-il des personnes traversant ce cône? Peut-être un passage interdimentionnel ou une porte permettant de se déplacer dans le temps?

Merci de la réponse.

Salutations.

L' IROKOOI

 

       
         

Albert Einstein

      Cher ami,

Le Bang supersonique que vous mentionnez est du à l'effet Doppler, c'est à dire à la compression des ondes sonores devant un objet qui se déplace. C'est cet effet qui explique la variation soudaine du son lorsqu'un train, ou une ambulance, qui se dirige vers vous, change soudainement de son après avoir passé devant vous. Lorsqu'il se dirige vers vous, vous êtes face aux ondes sonores de fréquence plus grande, et lorsqu'il vous a dépassé, vous entendez des ondes sonores de plus petite fréquence, donc moins aigu.

Pour la lumière, cet effet est détectable lorsque nous observons des galaxies très lointaines. Selon que leur spectre lumineux est décalé vers le rouge «Red shift», ou vers le bleu, nous sommes en mesure de déterminer si cette galaxie s'approche ou s'éloigne de nous. C'est là la découverte que Hubble a faite. Comme il a découvert que toutes les galaxies lointaines ont un décalage vers le rouge il en a déduit que l'univers est en expansion.

Albert Einstein