meta-relativité psychédélique/éthylique
       

       
         
         

rioland54@hotmail.com

      Quelques considérations sur la théorie de la «meta-relativité psychédélique/éthylique» (en cours de rédaction ;-):

1) «Tout est strictement défini par son contraire» (Les Anciens Grecs le savaient, les bouddhistes itou...: pas de noir => pas de blanc.)

2) «Rien n'est vraiment ce qu'il paraît être» (Corollaire du précédent, tellement confirmé et dérangeant qu'il n'y a aucune limite à jusqu'où on peut aller pour se faire accroire le contraire...)

3) «Plus une vérité est lourde de conséquences, plus son acceptation suscite de résistance», cela parce que la prise de conscience de cette vérité impose préalablement la reconnaissance de l'erreur/errance qui a empêché sa reconnaissance, ce qui est très, très dérangeant. Corollaire du précédent. 

4) «La peur et l'ignorance sont les mamelles de la violence.» Corollaire du précédent; deux (mamelles) suffisent... Et comme on sait, il y a de quoi se perdre!

5) «Qui tue l'illusion tue la vie» et «Grises sont les théories, mon ami, mais le bel arbre de la Vie est toujours vert». (W. Goethe)

6) «Tout est dans la tête» Et merde!

et...

7) « » ...à suivre, sans doute.

Inspiré entre autre de l'écoute du film: Des fleurs pour Harrison - à voir. J'ai réalisé combien la 2e guerre mondiale, les guerres civiles du Cambodge, du Rwanda et de Yougoslavie (entre autres), avaient atteints et éteints mes idéaux et ma naïveté.

PS: depuis que j'ai 50 ans, le temps semble curieusement s'écouler sensiblement plus lentement. Késaco?

Et une dernière citation, de mémoire: «Les anarchistes ont raison lorsqu'ils déclarent «nul et non avenu» tout ce qui s'est passé auparavant, car il ne s'est encore rien passé.» F. Kafka

«Antéka...» Lisa Simpson.

Voilà pour les citations.

A

 

       
         

Albert Einstein

      Je ne sais trop quoi penser de ce message. Je ne peux que vous recommander de ne pas trop persister dans cette voie, sinon la folie vous guette. La philosophie en soi, c'est bien, mais il faut bien prendre garde lorsqu'on tente d'ériger en système pseudo-philosophique une série de citations glanées à droite et à gauche. Je vous conseille de vous adresser à Socrate à ce sujet. On me dit qu'il est également sur Dialogus.

Albert Einstein