L'univers est-il maillé ?
       

       
         
         

jrouge@free.fr

      Bonjour Monsieur Einstein,

Je ne suis pas un scientifique, et la question que je me pose n'a peut être pas lieu d'être, mais je vous la soumets, sachant que votre réponse m'éclairera. 

Sachant qu'il existe une infinité de points entre 2 points (A et B), si un objet se déplace à vitesse constante entre ces 2 points, il ne passera pas sur l'infinité des points existants entre les points A et B (sinon il lui faudrait un temps infini...) d'où ma question:
L'univers est-il «maillé»? Un objet en déplacement effectue-il des «sauts» avec un pas défini pour aller du point A au point B? La grandeur de ce pas est-elle liée à la vitesse de l'objet?

En vous remerciant par avance de votre réponse.

Jean-Louis

 

       
         

Albert Einstein

      Jean-Louis,

Votre question rappelle le paradoxe de Zénon. Considérant une flèche qui, décochée vers sa cible, parcourt la moitié de la distance en un temps déterminé, puis la moitié du reste, etc., il en avait conclu que la flèche ne devrait jamais atteindre sa cible, car il y aura toujours une moitié de distance à parcourir. Nous savons tous que la flèche finit bien par toucher sa cible. Zénon d' Élée n'avait pas d'explication pour ce paradoxe. C'est que les anciens grecs ne connaissaient pas le zéro, et raisonnaient en termes mathématiques finis. Heureusement, le paradoxe disparaît en faisant appel à la notion de limite asymptotique. Le premier à avoir pu formaliser les choses pour éviter le paradoxe de la flèche qui n'atteindra jamais sa cible est d'Alembert.

Pour le reste, il n'y a pas d'unité de déplacement élémentaire. Quant à savoir si l'univers est maillé, il faudra attendre des percées sur la nature du vide.

Albert Einstein