L'existence du temps
       

       
         
         

omeddour@yahoo.fr

      Monsieur Albert

permettez-moi de me présenter. Je suis un jeune homme passionné de la mécanique quantique et dernièrement j'ai lu l'article concernant l'expérience d'Antoine Suarez concernant la non existence du temps dans le monde quantique, alors je vous donne mon analyse et je vous remercie de vos éclaircissements.

D'après l'expérience de Suarez, (j'ai relu l'article a maintes reprises), la corrélation des deux photons est régit par une équation sinusoïdale, ce qui veut dire que la coïncidence que les deux photons se comportent de façon identiques est quand la sinusoïde est à son maximum, et ils se comportent d'une façon opposée quand elle est à son minimum, alors quand la sinusoïde est nulle, alors les deux photons ne sont plus corrélés.

Pour moi je vois les choses autrement, je pense pas que le temps n'existe pas au niveau quantique et l'explication que je donne à la corrélation des deux photons est la suivante :

Pour moi le vide est un immense réservoir de matière invisible et non mesurable. Quand on excite ce vide par une énergie, des particules apparaissent, le type de particules est liée à l'énergie elle-même apportée au vide.

Prenons un exemple celui de la lumière

Pour moi les photons ne se déplacent pas, ils apparaissent suite à une excitation énergétique, la propagation de cette excitation énergétique dans le vide nous fait croire qu'il y a une lumière qui se déplace autrement dit des photons; .mais en fait ces photons ne sont qu'une manifestation du vide à cette énergie.

Donc revenons à l'expérience de Suarez; l'énergie émise dans les deux sens a la même longueur d'onde et la même quantité énergétique, cette énergie traversant le vide fait apparaître des photons (dans le cas de cette expérience le laser), je pense même pas qu'il y a échange d'information entre les deux photons car ils sont régis par la fréquence de cette énergie et son intensité et c'est pour cela qu'il sont corrélés.

Et on peut applique le même principe pour l'équation de Schrödinger , on peut pas simultanément mesurer la vitesse de la particule et sa position .c'est logique car la particule apparaît puis disparaît dans un laps de temps .supposant une position dans le vide, une énergie qui traverse ce vide crée une particule pour un certain temps puis disparaît et généralement on mesure la vitesse de propagation de l'énergie elle-même est non celle de la particule .

J'aimerais bien avoir votre avis en tant qu'expert dans la matière

Cordialement.

 

       
         

Albert Einstein

      Cher ami,

Je me suis prononcé plusieurs fois sur Dialogus, concernant l'expérience de Suarez, d'Alain Aspect, et sur la corrélation. J'ai affirmé à plusieurs reprises, lors de nos expériences EPR, que je ne crois pas à l'action instantanée à distance. La physique quantique est une théorie très élégante, mais, pour ma part, incomplète par son impossibilité d'intégrer la gravitation. Je demeure convaincu qu'il existe des variables dites cachées qui pourraient expliquer pourquoi des photons sont corrélés.

Votre perception du vide comme immense réservoir d'énergie n'est pas sans rappeler ce que vos scientifiques nomment «énergie du vide», et que j'ai moi-même conceptualisé dans l'équation de la relativité générale via le biais d'une constante «cosmologique».

Votre analyse de l'interprétation des photons est intéressante, s'il n'en tenait qu'au déplacement des photos dans le vide. Cependant, je dois vous rappeler que les photons se déplacent non seulement dans le vide mais également dans toute matière. D'ailleurs, les photons ne sont pas seulement associés à la lumière. Ils sont les vecteurs de la force électromagnétique. Chacune des quatre forces a son vecteur dans le bestiaire des particules sub-atomiques.

Albert Einstein