Le tachyon
       

       
         
         

rick7@tiscali.fr

      Mon cher Albert,

Je tiens d'abord à vous remercier pour votre réponse à ma précédente question sur un tout autre sujet.

Je viens à nouveau vous solliciter au sujet d'une particule: le tachyon (je ne suis pas certain de l'orthographe). Je ne sais pas si elle était «connue» à votre époque, mais il me semble avoir lu qu'elle était susceptible de voyager plus vite que la lumière. Est-ce possible?? Dans l'affirmative, que se passe-t-il donc pour une telle particule par rapport au temps, il me semble avoir vu dans votre correspondance que reculer dans le temps était impossible...? Et enfin cette particule peut-elle être volontairement «produite»?

J'espère ne pas trop abuser de votre temps avec mes questions de profane.

Je vous remercie encore de votre attention,

Amicales salutations.

 

       
         

Albert Einstein

      Cher ami,

effectivement je ne connais pas le tachyon. Quelques recherches m'ont montré que cette particule ne sera nommée qu'en 1964 par le physicien par G. Feinberg. Il semble que le plus ironique de l'histoire c'est que ce Feinberg utilisera la théorie de la relativité pour démontrer l’existence de particules se déplaçant plus vite que la vitesse de la lumière et présentes de l’autre côté du mur de cette même vitesse. Je vais vous surprendre, mais imaginer une particule qui irait plus vite que la lumière n'est pas impossible. Si cette hypothétique particule conserve toujours une vitesse supérieure à C, elle ne contrevient à aucune loi de la physique, puisque la relativité restreinte dicte qu'aucun objet ne peut dépasser la vitesse de la lumière. Le problème d'une telle particule serait bien plus sa masse que sa vitesse. En effet, en raison de vitesse > C, sa masse serait le résultat d'une racine carré d'un nombre négatif, c'est donc dire que sa masse serait un nombre imaginaire.

Mais même en admettant que les tachyons existent, je crois qu'il serait impossible de les fabriquer, en raison de leur masse définie par un nombre complexe.

Albert Einstein