Le contraire?
       

       
         
         

Séverin

      Bonjour,
 
Je recherche des informations sur la théorie de la relativité restreinte et je suis tombée sur une de vos réponses. Je suis d'accord avec vous quand vous dites «que le temps passe plus lentement pour le voyageur» quand celui-ci subit une vitesse proche de celle de la lumière. Mais je ne comprends pas pourquoi après vous dites le contraire «ce qui lui aura semblé durer une journée pourra avoir duré deux ans aux observateurs restés à terre». Pour moi il s'agit du contraire, ce qui lui a semblé durer deux ans, a en fait duré 1 an sur terre. Dites-moi si je me trompe? 
Merci pour votre réponse, elle me sera très précieuse.
 
Cordialement,
 
Séverin

 

        
          

Albert Einstein


 
Chère Sévérine,

Je suis bien satisfait de constater que plusieurs personnes s'intéressent à la théorie de la relativité et essaient de l'étudier et de la comprendre. Je dois vous dire que le message que vous citez est correct et ne contient aucune contradiction. Je vous donne pour sujet d'étude le fameux paradoxe dit "des jumeaux", qu'on peut énoncer ainsi:

Daniel et Michel sont deux jumeaux. Cet état de fait amène qu'ils ont le même âge (on peut rire quand même). Un de leurs amis, un savant fou, invente une fusée qui peut aller presque à la vitesse de la lumière. Pour démontrer expérimentalement la théorie de la relativité (restreinte), il a besoin d'un cobaye pour faire un voyage aller-retour dans sa fusée prototype. Comme les jumeaux sont intrépides et parés à tout, Michel décide de s'embarquer. Il entreprend alors un voyage qu'il effectue à une vitesse proche de celle de la lumière, pendant que Daniel reste sur Terre. En raison de son mouvement, et surtout de la vitesse à laquelle il va, le temps s'écoule plus lentement pour Michel dans le vaisseau spatial. Donc, à son retour, Michel le voyageur retrouvera son frère plus âgé que lui.

Albert Einstein