La théorie des cordes
       

       
         
         

qualam2001@yahoo.fr

      Bonjour cher Albert.

Pourriez-vous m'expliquer la théorie des cordes?

Merci d'avance,

Quentin

 

       
         

Albert Einstein

      Quentin,

Je ne peux malheureusement vous en dire beaucoup au sujet de la théorie des cordes, puisqu'au moment où je vous écris cette lettre, elle n'était pas encore découverte. Cependant, pour ce que j'en sais, c'est que, d'après cette théorie, l'univers compterait plus que quatre dimensions, jusqu'à onze je crois. Six de ces dimensions seraient absolument minuscules. Les cordes se trouveraient dans ces petites dimensions. Elles seraient en vibration, et leur mode de vibration définirait une particule. Ainsi, une corde vibrant de telle façon pourrait définir un certain type de quark, etc. Certaines pourraient aussi former des boucles, ce qui amènerait également un autre type de particule.

Je sais qu'à votre époque, certains scientifiques tentent d'utiliser la théorie des cordes afin de définir la grande théorie unificatrice que je cherche.

Albert Einstein
         
         

qualam2001@yahoo.fr

      Merci pour votre réponse, c'est déjà un bon début pour moi, pour comprendre cette théorie.

Quentin
         
         

Albert Einstein

      Quentin,

Je vous remercie d'une telle compréhension. Déjà que pour moi l'expérience Dialogus est troublante (je ne comprends toujours pas comment monsieur Sinclair Dumontais a pu inventer/découvrir/réaliser une telle chose; cela dépasse l'entendement. Monsieur Dumontais doit être un authentique génie), mais en plus je dois souvent répondre à des questions concernant les trous noirs, le Big Bang, et aussi la théorie des cordes, tous des termes qui m'étaient inconnus jusqu'à ce que j'entre en contact avec Dialogus. Le plus navrant est qu'il semble qu'en plus, plusieurs de ces choses étaient prédites par la théorie de la relativité. Je me vois enchanté que la théorie de la relativité ait permis d'expliquer plusieurs des phénomènes cosmiques, mais je suis souvent pris au dépourvu lorsque vient le temps de donner de plus amples explications sur ces phénomènes.

Comprenez bien que je suis en mesure de saisir la portée de plusieurs découvertes de votre époque, mais je perçois souvent celles-ci avec un certain regret, puisque plusieurs touchent des domaines que j'aurais bien aimé explorer moi-même, dont votre théorie des cordes.

Albert Einstein