Êtes-vous génial ?
       

       
         
         

aymer@zlucorp.com

      Monsieur Bonjour.

L'émotion fait trembler mes mains tandis que je vous écris. Quelle chance qu'un vermisseau tel que moi ait la chance de s'adresser au génial Albert Einstein !

Tout d'abord, je vous félicite et vus remercie pour toutes les découvertes que vous avez faites. Vous avez fait réellement fait gagner beaucoup de temps à la recherche scientifique !

Mais passons aux questions maintenant. Tout d'abord, la première. J'hésite à vous la poser car elle est un peu gênante, mais elle me tiens pourtant à coeur : vous considérez-vous comme génial ? Vous considérez-vous comme ors du commun, unique, ou bien juste chanceux?

Êtes-vous celui qui a eu les bonnes idée au bon moment, ou bien le génie qui, quel que soit l'époque, allait révolutionner le monde ?

Deuxième question : J'ai entendu tout et son contraire sur votre scolarité : pour certains vous étiez un élève surdoués, pour d'autres bon mais dissipés, pour les derniers enfin, un cancre endurcie. Pourriez-vous me donner la vérité ?

Merci d'avance, et j'espère que la mauvaise utilisation que les hommes font de vos trouvailles ne trouble pas votre repos...

 

       
         

Albert Einstein

      Cher ami,

je vous remercie d'abord pour les compliments.

Vous me demandez si je me crois génial. Quelle difficulté que de répondre à une question comme celle-là. Je vous répondrai simplement que je pense n'avoir aucun talent particulier, sinon que celui de me débrouiller assez bien au violon. Par contre, je suis passionnément curieux.

Concernant ma scolarité, il est bien évident que, compte tenu du fait de mes études supérieures, et des résultats que j'ai obtenus, je n'étais pas un cancre. Seulement, je n'ai jamais été à l'aise avec la manière dont les matières sont enseignées, et plusieurs de mes professeurs ont du me trouver particulièrement dissipé.

Albert Einstein