Dieu en équations?
       

       
         
         

sgpm@noos.fr

      Très cher Professeur,

Quelque part dans ces pages, dans votre réponse à la question "Que pensez-vous de Dieu?", vous dites que la réalité de l'Univers tout entier repose sur une petite quinzaine de constantes, en insistant sur leur immuabilité et leur permanence. Vous dites ensuite que si la valeur d'une seule de ces constantes, qui sont pour la plupart infimes ou gigantesques à l'échelle humaine, était (même imperceptiblement) différente, probablement l'Univers n'existerait pas.

Et vous semblez en déduire que (je me permets de vous citer) "s'il y a un Dieu, c'est Lui qui aurait donné aux constantes leurs valeurs initiales afin que l'Univers existe et permette un jour à des formes de vie intelligentes de l'observer".

Certaines religions prétendent que Dieu a créé l'homme à son image. Mais n'est-ce pas plutôt l'homme qui, ne sachant comment représenter Dieu, aime à lui prêter une apparence humaine?

Donc, peut-être que Dieu (ou quel que soit le nom qu'on lui donne (je ne l'utilise ici que par simple commodité d'écriture plutôt que de devoir à chaque fois parler de "Principe Fondateur" ou "Force Créatrice" de l'Univers) lui-même EST ces constantes, ou du moins ces constantes sont-elles partie intégrante de ce que nous appelons Dieu.

Mais nous sommes ici en terrain dangereux... Si ce postulat un jour se révélait vérifiable, cela voudrait dire qu'on pourrait mettre Dieu en équations, et peut-être ainsi définitivement PROUVER SCIENTIFIQUEMENT son existence, OU sa NON-existence. Ce qui pourrait bien signifier la fin de l'humanité.

Je vous adresse mes plus respectueuses salutations.
Serge (Paris)


 



 

Albert Einstein


 
Cher Serge,

Vous avez fait une bonne analyse de cette correspondance. 
Par contre, lorsque je mentionne que d'infimes variations des constantes auraient amené l'Univers à être constitué autrement, je ne dis pas que l'Univers n'existerait pas. La nuance est importante. Peu importe la valeur des constantes, il y aurait malgré tout un Univers quelconque, qui pourrait être extrêmement différent de celui que nous observons, cela je vous l'accorde. Nous pourrions avoir un Univers exclusivement constitué d'énergie, par exemple. L'essentiel de mon argumentation est que seules les valeurs actuelles des constantes peut mener à un Univers tel que nous le connaissons. 
Ce serait faire grand cas de notre existence que de présumer que parce que les constantes seraient différentes, et donc l'Univers différent, et donc sans être humains, que Dieu n'existe pas. Ce que je pense, c'est que si Dieu existe, et si son but était l'évolution de la vie menant à des formes de vie intelligentes, alors il n'avait vraiment pas le choix sur la valeur à donner aux constantes. 
Maintenant, de là à en tirer la conclusion que Dieu EST ces constantes, nous entrons là dans le domaine métaphysique. 

Je ne crois pas qu'il soit démontré ou prouvé scientifiquement un jour l'existence ou la non existence de Dieu. En tout cas, nous ne pourrons jamais prouver qu'il n'existe PAS.

Albert Einstein