Souffrance
       

       
         
         

Benoît

      Salut Kurt!

Je ne pensais pas pouvoir communiquer avec toi un jour, mais avec Internet il n'y a plus aucune frontière... même pas avec l'au-delà...

Tout ce que je veux te dire, c'est que je comprends la souffrance que tu as pu subir durant toute ta vie, aussi courte qu'elle soit été. Mais tu es un excellent musicien, et j'admire que tu as eu le courage de faire ce que tu aimais vraiment: les arts. Tes peintures étaient aussi mystérieuses...mais profondes...

Tu as passé la majeure partie de ta vie comme un être incompris, mais sache que ça peut aider qui que soit car il y a de grandes leçons à tirer de tout cela... je suis sûr que tu pensais que le monde c'était de la merde, et tu avais raison... mais il faut vivre dans cette merde et essayer d'en trouver les bons côtés, aussi difficile que cela puisse paraître. Vivre dans le monde d'aujourd'hui c'est cela: ne pas trop se poser de questions et ne pas déroger aux règles pré-établies sinon tu seras pointés du doigt par ceux et celles qui n'ont pas la force et la volonté de s'ouvrir les yeux.

Malgré tout, j'essaierai de faire mon chemin à travers toutes les nuages gris qui combleront ma vie. Le bon vieux dicton dit: "Après la pluie le beau temps." Je crois bien que je peux être heureux à travers tout ça si je suis capable de m'élever au-desssus de toutes ces conneries.

Désolé de te dévoiler mes états d'âmes mais j'ai l'impression que toi tu peux comprendre ce que je veux dire sans essayer de m'analyser jusqu'au plus profond de moi-même.

Je ne m'attends pas à une réponse, mais la vie nous réserve quand même de belles surprises...

On se rencontrera sûrement un jour... si la notion de journée existe encore...

Benoît