f.saillen+bluewin.ch
écrit à

   


Cioran

     
   

Sens

    Monsieur,

J'aimerais savoir ce que vous pensez si je vous dis: «Je n'existe que par le sens que je donne à mon existence»

D'avance, un grand merci pour votre réponse.

Florence

Chère Florence,

«Je n'existe que par le sens que je donne à mon existence»? Oui et non. S'il est vrai que votre existence sera vécue comme vous l'aurez perçue, vous existez largement en dehors de la question du sens. Vous existez par tous les sens. L'homme est libre, sauf en ce qu'il a de plus profond. À la surface il fait ce qu'il veut; dans ses couches obscures, «volonté» est vocable dépourvu de sens. Vous êtes animal avant d'être un néocortex. Et j'ajouterais que tout est salutaire, sauf s'interroger instant après instant sur le sens de nos actes, tout est préférable à la seule question qui importe.

Mes salutations,

E.C.