Michel
écrit à

   


Cioran

     
   

La mer

    Monsieur Cioran, 

depuis que j'ai douze ans la mer n'est plus la mÍme.

Y suis-je pour quelque chose?

Salutations et tendres sentiments amers.

MM.