Mr. Majestyk
écrit à

   


Cioran

     
   

Heureux?

   

Alors, heureux?

Mr. Majestyk



Monsieur,

En vieillissant, on apprend à troquer ses terreurs contre ses ricanements mais de là à être heureux...

Mes respects

E.M. Cioran

Rue de l'Odéon