Tictac59
écrit à

   


Jules César

     
   

Vous

   

 Bonjour,

Voici quelques questions que je me posais à votre sujet: avez-vous réellement connu le village des irréductibles Gaulois en Armorique? Est-ce grisant de se trouver à la tête d'un immense empire? Est-ce difficile d'échapper sans cesse aux innombrables complots qui étaient fomentés contre vous, Empereur? Avez-vous connu Cléopâtre? Aviez-vous un Q.I. supérieur à la moyenne de l'époque, pour avoir conquis tant de territoires avec tant de génie? Et, pendant que j'y suis: savez-vous que vous êtes la star des cours de latin? Et laissez-moi vous dire une chose: bravo pour tout ce que vous avez fait!

À bientôt


Ave latinista, Caesar te salutat.

César ne comprend pas toutes tes questions, mais il peut répondre à certaines.

En Armorique, César n'a trouvé que les Vénètes, grand peuple de marins de haute mer, vaincus, sous ses yeux, par son amiral Brutus. Depuis ce moment, il n'y a plus d'«irréductibles» en ce coin de Gaule.

César n'a pas d'empire: il essaie de construire pour Rome une organisation politique nouvelle, fondée sur la communauté de destin de peuples très divers réunis par l'Imperium Romanum, puisque le destin des Romains est de gouverner le monde. C'est ainsi que, poursuivant Pompée, il a rencontré un homme politique d'envergure en Orient, animé d'un projet voisin du sien:Cléopâtre. À Rome on a évoqué cette liaison avec de sourires entendus, car chacun sait les succès féminins de César; mais l'essentiel n'est pas dans le lit de nos ébats amoureux; il s'agit surtout d'étendre à l'Orient, grâce à l'Égypte, le nouvel État que veut fonder César.

César ne comprend pas ce qu'est un QI (Quid Intellegam?) ni une star mais ce doit être bien puisque ton discours semble flatteur. César sait qu'il a raison, que le pillage de l'empire par une poignée de familles appuyées sur le vieil ordre municipal n'est pas l'avenir de Rome et, pour le reste, il a du courage et de la chance, les deux piliers de la réussite au combat.

Vale

Caius Iulius