Gautier et Jessy
écrit à

   


Jules César

     
   

Pour vous connaître

    Ave Jules César,

Nous nous appelons Jessy et Gautier; nous vous écrivons pour savoir comment se sont déroulées vos dernières batailles, quelles ont été vos stratégies. Combien de vos hommes ont-ils péri? Avez-vous été blessé pendant votre conquête espagnole? Combien de temps le siège d'Alésia a-t-il duré? Sachez qu'à notre époque, en 2008, les torches à feu ne brûlent pas: on les appelle des lampes; on peut parler à ses amis et à n'importe qui d'autre à distance grâce au téléphone -pratique en temps de guerre! Les épées sont remplacées par des bâtons crachant des balles pointues -des fusils. Dernière question: étiez-vous obligé de torturer Vercingétorix?

Merci.

Nos meilleurs sentiments de la part de Jessy et Gautier.


Ave,

César ne comprend rien à vos histoires de torches. César n'a jamais été blessé et n'a pas conquis l'Espagne: Fortuna, la seule vraie déesse, l'a toujours protégé puisque son destin est de faire entrer Rome dans un nouvel âge millénaire. Alésia n'a duré que quelques semaines et César n'a fait torturer personne: Vercingétorix a attendu dans le cachot du Tullianum que César eût le temps de le traîner derrière son char triomphal, seul traitement que mérite un traître, dont César avait fait un de ses officiers.

Vale

Caius Iulius