alexandre.chouinard+nl.unisys.com
écrit à

   


Jules César

     
   

Ne fut pas vraie gloire

    J.L. Decimius à C. Julius Caesar, dictateur, Imperator, Pontifex Maximus, salut!

Concernant le fameux Cicilia Roberto (siciliaroberto+yahoo.it) et son commentaire «Ne fut pas vraie gloire», je puis qu'exprimer mon désaccord. Il semble que cette personne soit un admirateur de Magnus, grand bien lui fasse. Magnus a eu son heure de gloire mais sa gloire ne s'est jamais approchée de la tienne. Il s'est fait battre en Espagne alors qu'il était tout jeune, toi jamais (passons sur Gergovie, je ne considère pas cela comme une défaite).

Magnus n'est malheureusement pas le plus grand des Romains, toi si, alors on ne parle pas du temps de Pompée (cette personne est décidément très mal renseignée)! En terminant, cette personne dit que tu as fui souvent et que Magnus allait toujours le premier. Magnus s'est enfui la queue entre les jambes avec le Sénat alors que tu as franchi le Rubicon, oubliant tout l' or. Donc Pompée a peut-être été «Magnus» dans son temps mais quand Caesar est entré en scène, je dirais qu' il est plutôt devenu «Minus».

Qu' en penses-tu?

Que les dieux te protègent.


Ave,

César rentre de campagne et trouve ton épître enthousiaste qui flatte son amour-propre. César aurait aimé pardonner à son ancien ami et gendre Pompée, mais l'Égyptien a tranché la tête de ce grand Romain: il l'a payé de son trône!

Vale

Caius Iulius