Puple Raw
écrit à

   


Jules César

     
   

Long discours

   

 

Ave César,

Je voulais te saluer et en même temps te questionner. Je suis en mission et dois relater ta vie, ta carrière dans le cursus honorum, tes guerres, comme beaucoup d'autres l'ont fait avant moi, car ils sont tombés sur le même devoir que moi.

Certaines inexactitudes me pèsent, et c'est pour cette raison que je m'adresse donc directement à toi, ô César.

Premièrement, je te demanderai comment tu te promenais en ville: gardais-tu les attributs que tu portais lors de batailles tel que ton paludamentum, ce manteau pourpre que tu protèges précieusement, ou ta couronne de lauriers dont tu pouvais te coiffer perpétuellement? Et y a-t-il d'autres objets ou sculptures qui te sont propres, mis à part l'aigle d'argent représentant ta souveraineté?

À propos de ta carrière politique: d'après toi, qu'as-tu apporté par rapport aux gouvernements précédents et qu'as-tu laissé aux générations futures? Qu'est-ce que tes ennemis en pensaient et de quoi t'affublaient-ils (s'il te plaît, réponds-moi ici)? Je sais que tu as tout d'abord apporté une revalorisation de la plèbe et que tu as apporté un empire dirigé par les élites de ce monde et non plus par des riches personnages avides de pouvoir et de puissance.

Pour continuer sur cette lancée, je parlerai à présent de tes guerres. Elles t'ont servi à asseoir ton pouvoir politique avec le soutien de la plèbe. Mais la guerre des Gaules et la guerre civile avaient-elles d'autres visées, comme réduire au silence tes ennemis du parti des optimates, ou bien permettre que ta personne divine puisse enfin gouverner seul?

En parlant de dieux... Te vouait-on un culte ou effectuais-tu des rites spécifiques? Quelle était la statue qu'on t'a dédiée de ton temps et dont tu demeurais particulièrement fier, et qui pouvait espérer faire ressortir ta grandeur?

Et pour terminer en beauté par rapport à tes exploits, je te demanderai si la guerre des Gaules, la guerre civile, la guerre en Égypte et la guerre en Espagne ont été les grandes et seules réussites militaires qu'on t'attribue (y a-t-il également des petites batailles dont on ne parle que très peu...)?

Sur ce, je te quémande de me répondre sur un sujet un peu plus personnel: tu es déjà âgé ces temps-ci, même si tu possèdes encore de longues années devant toi. As-tu quelque chose de particulier que tu désires entreprendre?

J'aimerais que tu répondes à ce long message ce week-end, avant lundi, je t'en prie. Sur ce, Iacta esto alea!

Puple Raw.


Ave César,

Je voulais te saluer et en même temps te questionner. Je suis en mission et dois relater ta vie, ta carrière dans le cursus honorum, tes guerres, comme beaucoup d'autres l'ont fait avant moi, car ils sont tombés sur le même devoir que moi.

Certaines inexactitudes me pèsent, et c'est pour cette raison que je m'adresse donc directement à toi, ô César.

Premièrement, je te demanderai comment tu te promenais en ville: gardais-tu les attributs que tu portais lors de batailles tel que ton paludamentum, ce manteau pourpre que tu protèges précieusement, ou ta couronne de lauriers dont tu pouvais te coiffer perpétuellement? Et y a-t-il d'autres objets ou sculptures qui te sont propres, mis à part l'aigle d'argent représentant ta souveraineté?

CÉSAR SE DÉPLACE EN TOGE ET AIME BIEN GARDER SUR LA TÊTE SA COURONNE DE LAURIERS: LES MAUVAISES LANGUES DISENT QUE C'EST POUR CACHER SA CALVITIE. CÉSAR SE FAIT REPRÉSENTER AVEC LE LITUUS, SON BÂTON AUGURAL, QUI RAPPELLE QU'IL EST GRAND PONTIFE.

À propos de ta carrière politique: d'après toi, qu'as-tu apporté par rapport aux gouvernements précédents et qu'as-tu laissé aux générations futures? Qu'est-ce que tes ennemis en pensaient et de quoi t'affublaient-ils (s'il te plaît, réponds-moi ici)? Je sais que tu as tout d'abord apporté une revalorisation de la plèbe et que tu as apporté un empire dirigé par les élites de ce monde et non plus par des riches personnages avides de pouvoir et de puissance.

CÉSAR NE SAIT PAS CE QUE RETIENDRONT LES GÉNÉRATIONS FUTURES. IL A VOULU SUBSTITUER A L'ANCIEN ORDRE MUNICIPAL, OÙ UNE OLIGARCHIE METTAIT LE MONDE EN COUPE RÉGLÉE, UN NOUVEL ORDRE POLITIQUE MIEUX ADAPTÉ POUR GOUVERNER L'IMPERIUM ROMANUM EN LAISSANT AUX PROVINCIAUX D'ÉLITE, COMME SON CHER BALUS DE GADES, LA POSSIBILITÉ D'ACCÉDER AU SÉNAT ET AUX MAGISTRATURES.

Pour continuer sur cette lancée, je parlerai à présent de tes guerres. Elles t'ont servi à asseoir ton pouvoir politique avec le soutien de la plèbe. Mais la guerre des Gaules et la guerre civile avaient-elles d'autres visées, comme réduire au silence tes ennemis du parti des optimates, ou bien permettre que ta personne divine puisse enfin gouverner seul?

C'EST AU DÉBUT DE LA GUERRE EN GAULE (AU SINGULIER POUR CÉSAR) QU'EST NÉ LE CONCEPT D'UN ORDRE POLITIQUE NOUVEAU DÉCRIT CI-DESSOUS, QUI PASSE EN EFFET PAR L'ABAISSEMENT DES PATRES, QUI CONFISQUAIENT LA RICHESSE ET EXASPÉRAIENT LES PROVINCIAUX, COMPROMETTANT LA DURÉE DE L'IMPERIUM ROMANUM.

En parlant de dieux... Te vouait-on un culte ou effectuais-tu des rites spécifiques? Quelle était la statue qu'on t'a dédiée de ton temps et dont tu demeurais particulièrement fier, et qui pouvait espérer faire ressortir ta grandeur?

NON, CÉSAR N'EST PAS DIEU, IL EST BIEN PLUS QUE CELA, IL EST CÉSAR ET N'A PAS BESOIN DE STATUE, COMME CELLES QUE LUI DRESSENT LES VILLES DE PROVINCE.

Et pour terminer en beauté par rapport à tes exploits, je te demanderai si la guerre des Gaules, la guerre civile, la guerre en Égypte et la guerre en Espagne ont été les grandes et seules réussites militaires qu'on t'attribue (y a-t-il également des petites batailles dont on ne parle que très peu...)?

POUR CÉSAR, SA PLUS BELLE BATAiLLE EST LE SIÈGE DE MYTILENE OÙ, À VINGT ANS IL SAUVA UN CITOYEN ROMAIN ET GAGNA LE DROIT DE PORTER À VIE LA CORONA CIVICA. IL N'OUBLIE PAS NON PLUS SES EXPLOITS EN ESPAGNE LORS DE SA PROPRÉTURE.

Sur ce, je te quémande de me répondre sur un sujet un peu plus personnel: tu es déjà âgé ces temps-ci, même si tu possèdes encore de longues années devant toi. As-tu quelque chose de particulier que tu désires entreprendre?

OUI; CE N'EST PAS UN SECRET À ROME: CÉSAR PRÉPARE UNE EXPÉDITION CONTRE LES PARTHES POUR REPRENDRE LES AIGLES QU'ILS ONT ARRACHÉES À CRASSUS VOILÀ BIENTÔT NEUF ANS.

J'aimerais que tu répondes à ce long message ce week-end, avant lundi, je t'en prie. Sur ce, Iacta esto alea!

ITA SIT!

VALE

CAIUS IULIUS