Retour en page d'accueil Dialogus

   

Margotat et Denis
écrivent à

   


Jules César

   


Lettre à Jules César
 

    Cher Empereur romain,

Nous nous appelons Anaïs toutes les deux, nous sommes collégiennes en classe de quatrième au collège Le Palais à Feurs. Nous habitons toutes les deux dans le même village: Pouilly-Les-Feurs.

Nous vous avons choisi pour avoir plus de connaissances sur toutes vos conquêtes, sur votre famille et votre manière de vivre à l'époque Gauloise.

Nous aimons toujours votre magnifique couronne, vos vêtements, vos capacités...

Nous avons quelques questions à vous poser: comment organisez-vous vos troupes de soldats? Nous aimerions savoir si vous avez battu les Gaulois, si oui, comment? Nous savons que vous et votre équipe avez participé aux Jeux Olympiques et nous nous demandons si vous les avez gagnés?

Nous sommes, avec le plus profond respect, Empereur, de votre Majesté, les très humbles serviteurs,

Anaïs Margotat et Anaïs Denis


Avete, puellae!

Pour César, il n'y a pas «d'époque gauloise», mais au contraire c'est lui qui a ouvert pour mille ans ou davantage l'époque de Rome en Gaule.

César a conquis la Gaule avec dix légions; plus exactement, non seulement il a rattaché la Gaule à Rome, mais il en a fait le creuset et le lieu d'expérimentation de sa réflexion sur un nouvel ordre politique où tout citoyen de l'imperium romanum a sa place.

Alors, vous comprendrez pourquoi, il y a cinq ans, César a fait entrer les Gaulois en nombre (un tiers) au sénat de Rome; il n'a pas eu à le regretter puisque, par la suite, des officiers de César, seuls les Gaulois lui sont restés fidèles.

Valete!

Caius Iulius