Quentin et Louis Nicolas
écrivent à

   


Jules César

     
   

L'entraînement des Gaulois

    Marcq-en-Barœul, le 18 Novembre 2008

Mon cher Jules,

Nous, Gaulois, nous te remercions d’avoir abandonné la guerre qui a fait de notre peuple celui le plus fort de la terre tout entière. Tes Romains n’étaient pas de vrais soldats!

Quand tu as voulu nous faire la guerre, tu ne pensais tout de même pas abattre notre petit peuple? Tu étais déjà le roi romain, tu voulais être le roi du monde mais tu as échoué face à des Gaulois que tu pensais lamentables. Tu es passé d’empereur qui dirigeait tout l’empire romain à petit roi qui a perdu beaucoup de population pendant la guerre.

J’espère que tes Romains ne souffrent pas trop après la claque qu'on leur a infligée. C’est dommage que tu aies eu si peur, nos troupes commençaient seulement à s’amuser. Tu as abandonné le combat trop tôt, pendant notre échauffement. Je peux avouer, quand même, que les costumes étaient assez réussis.

Merci pour tous les casques et les cuirasses que tu nous as laissés comme cadeaux pour nous récompenser de notre victoire au combat.

Quentin et Louis Nicolas

P.-S.: Ave César.


Avete,

César a vaincu la Gaule, l'Égypte, l'Afrique et l'Espagne.

Valete.

Caius Iulius