Retour en page
                    d'accueil Dialogus

   

Quentin
écrit à

   


Jules César

   


L'armée
 

   

Monsieur Jules,

Je voudrais vous demander comment était votre armée. Pas sa puissance, mais les rangs, les lieutenants... Car sachez que nous-mêmes, nous donnons des noms, comme sergent ou capitaine, aux officiers de nos bataillons.

Par ailleurs, avez-vous noué une alliance politique ou amoureuse avec Cléopâtre?


Mes sincères salutations,

Quentin


Ave,


César trouve ce message au retour de l'inspection des légions qu'il va bientôt mener aux confins de l'Orient, pour venger Crassus et reprendre les aigles de Rome dérobées par les Parthes.

Dans une légion, le corps des centurions comporte cinquante-neuf grades et le premier (primipile) peut commander la légion tout entière. Ils sont la colonne vertébrale au combat, les autres officiers étant des hommes politiques, comme César lui-même, parfois excellents soldats, parfois d'une incompétence affligeante, mais ne pouvant vaincre sans le corps des centurions, véritables bêtes de guerre, pure incarnation de la uirtus Romana.


Vale!

Caius Iulius