Gil-Galad
écrit à

   


Jules César

     
   

Labienus

    Ave à toi Caius Iulius Cesar,

Sache d'abord que j'ai une grande admiration pour toi, ta vie et tes exploits. Mes questions sont les suivantes: étais-tu jaloux des talents militaires de ton principal lieutenant Titus Labienus car il semble que, dans tes commentaires de la guerre des gaules, le rôle de Labienus dans tes victoires soit minimisé et que ses propres victoires ne soient pas vraiment mises en valeur. Pourtant Labienus a mené de brillantes campagnes dans le Nord contre les Sénons, les Parisii et les Belges, et s'empara de Lutèce. Et s'il doit abandonner sa campagne, est-ce pour te secourir après ta défaite à Gergovie?...

Et comment as-tu ressenti sa trahison lors de la guerre civile lorsqu'il passa dans le camp de Pompée, elle serait due, paraît-il, à ton manque de reconnaissance...

Merci d'avance pour tes réponses,

Vale.
Ave,

Titus Atius Labienus était un très grand soldat et César n'a jamais minimisé son rôle; il l'a d'ailleurs couvert d'or en Gaule. Toutefois, ce n'était qu'un légat et, pour grands que fussent ses mérites, ils n'égalent pas ceux du général en chef, comme nous l'avons vu à Munda où il a trouvé la mort.


Vale


Caius Iulius