Le capitaine Louis et le général Maxime
écrivent à

   


Jules César

     
   

Demande de renforts

    Lille, le 18 novembre 2008,

Cher Empereur Jules César,

Nous vous écrivons pour vous féliciter de votre conquête que vous avez réussie. Car conquérir toute la Gaule relève d’une grandeur absolue. Mais ce n’est pas le sujet de cette lettre. Nous nous sommes blessés au combat pour vous, votre grandeur. Nous souffrons d’une douleur atroce de la jambe droite. Je vous prie de pouvoir arrêter de combattre pendant deux mois environ. Sinon, avec toute ma sincérité, j’espère que Madame Cléopâtre, reine d’Égypte, acceptera votre demande en mariage.

Ici, en Espagne, votre conquête avance à grand pas. Nous avons malheureusement perdu une troupe tout entière de légionnaires au premier combat. Il nous reste peu de troupes pour finir la bataille et nous vous demandons instamment de nous envoyer quelques troupes supplémentaires pour combler les trous dans nos rangs.

Avec tout notre respect,

Le capitaine Louis et le général Maxime


Avete,

César ne répond pas aux imposteurs. Vous n'êtes pas de ses légats. Il a gagné depuis longtemps la guerre en Espagne.

Vale.

Caius Iulius