Retour en page
                    d'accueil Dialogus

   

Niels
écrit à

   


Jules César

   


Conquêtes amoureuses et militaires
 

   

Ave César,

Je m'appelle Niels et je suis un élève de quatrième. J'ai choisi de vous écrire parce que j'aime l'histoire des conquêtes que vous avez faites. J'ai plusieurs questions à vous poser.

Comment avez-vous rencontré Cléopâtre et pourquoi avez-vous voulu avoir une relation avec elle?

Avec quel moyen et comment avez-vous conquis la Gaule?

Avez-vous mis du temps à former et à construire votre empire?


Ave,

Cléopâtre est venue à la rencontre de César quand il approchait d'Alexandrie. Elle voulait éliminer son mari et frère Ptolémée XIII ainsi que sa sœur Arsinoé que César a traînée à Rome, enchaînée derrière son char. Sûre de sa beauté, la reine a cru séduire César qui n'a pas eu de mal à lui faire croire qu'elle avait réussi. Elle a même prétendu que le fils qu'elle a eu, alors qu'elle était l'épouse de son autre frère (Ptolémée XIV), était de César et l'a appelé Césarion. César sait bien qu'il ne peut plus avoir d’enfant, la reine non. En fait, César s'est servi d'elle car il pense qu'elle est le seul homme politique d'Orient, indispensable pour rattacher à l'Imperium Romanum l'Egypte, le grenier à blé de Rome.

La Gaule est non seulement une conquête mais une invention de César. Alors que le peuplement celte s'étend de l'Espagne à l'Asie, alors que les Romains appellent «Gaules» une étendue qui va du Rubicon (Italie) au Rhin, César a créé LA Gaule du Rhin aux Pyrénées, avec une partie peuplée de Gaulois et une autre d'Aquitains, qui ne sont pas des Gaulois. Dorénavant, seule cette invention césarienne portera le nom de Gaule. La conquête a été facile: six ans de guerre avec l'appui de grands peuples gaulois et de leurs aristocrates (dont Vercingétorix), une année de guerre contre les «Gaulois de César», vaguement unifiés par les druides (aucun Aquitain) avec l'aide des Germains, une année de pacification et c'est tout. Maintenant, les Gaulois sont les meilleurs alliés de César et ne l'ont pas trahi quand ses meilleurs officiers rejoignaient le camp adverse, celui de Pompée; demain les Gaulois seront de parfaits Romains.

César n'a pas d'empire, il essaie simplement de mettre en accord les institutions de Rome, vieille république municipale, avec les exigences de la gestion de l'immense domaine de la romanité, autour du Mare Nostrum.

Vale

Caius Iulius