Retour en page
                    d'accueil Dialogus

   

Benjamin
écrit à

   


Jules César

   


Au sujet des irréductibles
 

   

Ave Cesar,

Je vous écris pour vous poser une question qui me brûle les lèvres depuis longtemps: les Gaulois étaient-ils aussi irréductibles qu'on le prétend?

Merci de me répondre au plus vite.

Votre dévoué légionnaire Benjamin


Ave,

Qui a parlé «d'irréductibles» alors même que César a définitivement fait de la Gaule une partie, et non la moins romaine, de l'espace contrôlé par Rome? César a trouvé chez les Gaulois les plus fidèles de ses officiers et, même si Vercingétorix l'a trahi après plusieurs années à son service, les chefs gaulois qui se sont rangés sous ses ordres lui sont restés fidèles, lorsque les généraux romains le trahissaient presque tous, au profit de Pompée, y compris son bras droit Labienus. César a solennellement reconnu chez les Gaulois les Romains de demain: il leur a permis d'accéder au rang de légionnaire, réservé aux citoyens de Rome, en créant une légion gauloise, la cinquième «Les Alouettes».

Vale!

Caius Iulius