Manon et Laurine
écrivent à

   

Cassandre
Cassandre

     
   

Votre jeunesse et vos amours
Projet en français 4D, collège Don Bosco

   

Chère Cassandre,

Nous voudrions reparler de votre jeunesse et de vos amours avec Ronsard. Nous avons lu un poème qu'il vous a écrit: «Ode à Cassandre». Nous l’avons compris et nous avons trouvé que dans les quatre derniers vers, il s'était montré assez méchant en écrivant que, quand vous seriez vieille, votre beauté ne serait plus. Il dit:

«Tandis que votre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez votre jeunesse!
Comme à cette fleur, la vieillesse
Fera ternir votre beauté.»

Ne le trouvez-vous pas méchant et cruel d’écrire cela alors qu’il vous aimait?

Est-ce que vous aimiez vraiment Pierre de Ronsard? Pourquoi ne vouliez-vous pas quitter votre mari si vous l’aimiez tellement? En plus, Pierre de Ronsard voulait bien quitter son métier pour vous. Nous avons également appris que votre mari était jaloux, cela devait être difficile pour vous d’avoir votre mari que vous aimiez et, d’un autre côté, Pierre de Ronsard qui, lui, vous aimait beaucoup.

Nous avons apprécié d’étudier sur vous et Pierre de Ronsard.

Merci de nous répondre, si vous le voulez bien,

Manon et Laurine


Paix dans votre maison, Manon et Laurine!

Mon nom est effectivement Cassandre mais je ne suis pas celle que vous recherchez. Je suis une princesse troyenne, fille du roi Priam. J'arpenterai le séjour des morts depuis longtemps lorsque naîtra cette Cassandre à qui vous vous adressez. Je puis tout de même vous donner mon avis parce que j'ai vécu une expérience similaire.

Afin de me soustraire au mariage, je suis devenue prêtresse. Un jour, mon dieu, Apollon, m'a remarquée et a voulu faire de moi, sa maîtresse. Comme je refusais, lui aussi a utilisé l'argument du temps qui presse et de l'urgence de jouir de ma jeunesse. Constatant que je n'étais guère plus convaincue, Apollon est devenu hargneux et il m'a maudite. Étant donné que c'est un dieu, il était doté de ce pouvoir. Heureusement, votre Ronsard n'est qu'un poète.

Je ne sais pas ce qu'aura fait la Cassandre de l'ode mais j'espère qu'elle est restée fidèle à sa décision malgré le chantage qu'elle a subi. Ce genre d'amour, qui devient de la cruauté sous l'effet seul d'un refus, n'est pas de l'amour mais un désir juvénile et sans substance. Je suppose que Ronsard et Apollon ont cela en commun.

Que la Bonne Fortune soit avec vous et vous aide à retrouver l'autre Cassandre!

Cassandre, née Alexandra de Troie