Retour en page d'accueil de Dialogus

Jimmy et Marion
écrit à

Rose DeWitt Bukater


Le mystère du collier


   

Bonjour,

Nous nous appelons Marion et Jimmy, nous avons quatorze ans et nous sommes au collège. Nous avons pleins de questions à vous poser!

Quel âge avez-vous? Est-ce que vous pensez toujours à Jack? Comment avez-vous fait pour garder votre collier pendant toutes ces années? À quel endroit l'avez-vous jeté exactement? Quand vous étiez sur le Titanic quels endroits fréquentiez-vous?

Nous aimons vraiment beaucoup le film Titanic, même s'il nous fait pleurer parfois, surtout quand vous êtes dans l'eau avec Jack. C'est triste et nous sommes vraiment désolés que cela se soit fini comme ça. Vous auriez formé un très joli couple.

Nous aimerions beaucoup que vous nous répondiez, Rose. Il nous tarde de vous lire.

Au revoir,

Marion et Jimmy


Chers Marion et Jimmy,

Je ne vous cache pas ma surprise de découvrir que de si jeunes personnes s'intéressent à mon vécu. Non pas que cela me déplaise, bien au contraire! C'est donc avec beaucoup d'attention que je vais répondre à vos questions en les analysant l'une après l'autre. Aussi, après avoir remarqué que vos questions étaient similaires, je me suis permise de vous adresser mes réponses dans une seule et même lettre afin d'éviter d'être répétitive. J'espère que cette initiative ne vous offusquera point.

«Quel âge avez-vous?»
Mes dix-sept ans sont désormais bien loin. Et puis, je n'aime pas parler de mon âge. Est-ce si important de le connaître?

«Est-ce que vous pensez toujours à Jack?»
Il ne se passe pas un seul jour sans que je ne pense à lui. Il restera éternellement dans mon cœur et dans mes souvenirs.

«Comment avez-vous fait pour garder votre collier pendant toutes ces années et à quel endroit l'avez-vous jeté exactement?»
J'ignorais que j'étais en possession de ce bijou jusqu'à ce que je m'en rende compte en arrivant à New York. Il faisait froid et une pluie battante tombait sur la ville. J'étais à bord du Carpathia et j'ai voulu mettre mes mains à l'abri dans les poches du manteau que Cal m'avait remis lorsque le Titanic s'apprêtait à sombrer dans l'Atlantique. C'est alors à ce moment précis que j'ai découvert ce fameux collier et j'ai décidé de le garder comme un souvenir. Il est d'ailleurs toujours en ma possession mais je ne le porte jamais. En aucun cas je ne l'ai jeté mais peut être le ferais-je un jour.

«Quand vous étiez sur le Titanic, quels endroits fréquentiez-vous?»
Avant de faire la rencontre de Jack, je me déplaçais uniquement sur les parcelles réservées aux premières classes comme le salon de lecture, notre suite, le café-véranda, la salle de réception ou la salle à manger. De toute façon, je n'aurais pas pu me rendre ailleurs étant donné que j'étais toujours accompagnée de ma mère ou de Cal! Ensuite j'ai fait la connaissance de Jack et c'est grâce à lui que je me suis rebellée contre les personnes qui m'empêchaient d'être libre. C'est ainsi que j'ai pu découvrir les autres aspects du paquebot notamment l'endroit où était réunie la troisième classe. Cela n'avait absolument rien à voir avec la première classe! Mais j'aimais ce côté simple où les gens s'amusaient quand même. Là, il n'y avait pas de protocole à suivre!

Me voilà arrivée à la fin de vos questions. J'ai pris un grand plaisir à y répondre! J'espère que mes réponses vous conviendront et que j'aurai peut-être l'honneur de retrouver de nouvelles lettres de votre part dans ma boîte aux lettres.

Avec toute mon affection,

Rose

************************Fin de
        page************************