Retour en page d'accueil de Dialogus

Lily
écrit à

Rose DeWitt Bukater


Jack et vous


   

Bonjour Rose,

Mon petit nom, c'est Lily et je voudrais vous poser quelques questions au sujet  de vous et de Jack.

Je n'arrête pas de me poser cette question: quelle serait votre vie avec lui et est-ce que Jack vous a demandé en mariage après cette nuit? Vous voyez ce que je veux dire par là... Je voudrais aussi savoir quel était le style vestimentaire de cette époque, parce que je ne sais pas pourquoi, mais je m'intéresse au style vestimentaire des autres époques.


Chère Lily,

Vous avez là un bien joli prénom, je tenais à vous le signaler, mais ne nous attardons pas tant sur ce détail! Vous m'avez posé des questions et c'est avec un plaisir non dissimulé que je vais vous répondre.

Après une relecture de votre lettre, je vois que vous voulez savoir quelle aurait été ma vie avec Jack... Je ne peux vous répondre qu'avec mon imagination étant donné que le destin de notre romance fut tragique. J'imagine donc que nous aurions été heureux et que nous aurions réalisé tous nos projets. Il m'aurait fait découvrir le monde que je n'avais jamais connu, il m'aurait emmené dans les endroits merveilleux qu'il avait eu le privilège de visiter auparavant.

Ensuite, vous m'avez demandé si Jack avait demandé ma main à bord du Titanic. Je vous réponds alors par la négative. Peut-être l'a-t-il envisagé à long terme. Je l'ignore. Nous avions seulement fait des projets. Rien de bien concret par conséquent.

Concernant le style vestimentaire de l'époque à laquelle je n'étais qu'une jeune fille, il variait selon la catégorie sociale de la personne en question. Je n'ai pas beaucoup fréquenté le «bas-monde» pour reprendre les termes de ma mère. Mais si je me replonge dans mes souvenirs d'antan, je me rappelle que les hommes de la haute société portaient le costume et avaient souvent une canne à pommeau ou des gants. Les femmes, quant à elles, portaient de jolies robes et étaient quasiment toujours coiffées d'un chapeau. Les gants, l'ombrelle ou les bijoux faisaient également partie de leurs accessoires fétiches.

J'espère avoir été à la hauteur de vos espérances dans mes réponses. N'hésitez pas à me réécrire si vous en éprouvez le besoin. C'est toujours avec un grand plaisir que je réponds à mes nombreux correspondants.

Avec toute mon affection,

Rose

************************Fin de
        page************************