Roxane
écrit à

   


Georges Brassens

   


Un homme, un sage, un Français, un vrai!
 

   

Quel temps fait-il chez les gentils de l'au-delà? Non ce n'était pas le radeau de la méduse ce bateau...  C'est en gros la société de la nouvelle Gaule, qui nous gaule bien d'ailleurs, c'est cela oui! Ils naviguaient en pères peinards, sur la grand mare des connards, et des bonnards, c'étaient bien des enfants de la hutte pour ne pas dire autre chose avec la même assonance. Tu es parti au paradis de l'accordéon, mon vieux Léon, trop vite ou trop tôt. Depuis 2007 nous avons un roi des cons qui je puis dire est très fort, et il s'en vante, avec quel narcissisme! Je te salue avec mes mots et avec ma main, et enfin mon cœur. Mon «père» était un très grand poète tout comme vous lui aussi à ses heures.



Bonjour Roxane.


«Notre époque est la seule où ça va aussi mal qu'à n'importe quelle autre époque» notait un humoriste pessimiste. C'est probablement le même qui a déclaré: «La grande majorité des gens sont bien plus cons que la moyenne!».

Vous le savez, je suis de ceux à qui le monde tel qu'il se présente ne convient pas du tout. Je ne comprends pas que l'on dépense des milliards pour aller sur la lune alors que tant d'enfants meurent de faim dans le monde. Ça nous donne quoi? Est-ce que ça va aider des centaines de millions d'humains qui n'ont pas accès à de l'eau potable sur notre pauvre terre?

Si à vingt ans on rêve de refaire le monde, à quarante ans on se rend compte que la tâche est insurmontable et on ne projette plus que de refaire les armoires de cuisine. Mais, en plus de s'évertuer à ne pas trop emmerder son voisin, je crois que chacun, dans la mesure de ses moyens, doit s'acharner à nuire à la médiocrité, à dénoncer la bêtise. Puis cultiver son jardin, pour tenter d'être heureux, ne serait-ce que pour donner l'exemple.

Une chanson ne peut pas changer le monde, mais elle peut contribuer à l'embellir et donc, est-ce prétentieux de le croire? contribuer à améliorer la vie.

Brassens.