Musique
       
       
         
         

bomber.ct

      Pourquoi fais-tu de la musique?
         
         

Georges Brassens

      Bonjour,

Déjà quand j'étais petit enfant, la musique prenait une très grande place dans ma vie quotidienne. Et je dois bien constater que cette passion que j'ai ressentie pour la musique était viscérale puisque je ne retrouvais nulle part ailleurs les émotions, les plaisirs qu'elle me procurait.

Ma mère chantait toute la journée et lorsqu'elle recevait à la maison des copines, des voisines, elles s'échangeaient ou complétaient les paroles des chansons qu'elles avaient entendues à la radio. J'ai alors réalisé que la musique, les chansons, pouvaient favoriser les échanges sociaux. Mon papa était maçon, et en travaillant il chantait toute la journée. Alors que c'était un homme très renfermé, j'ai compris que c'était pour lui une façon de s'exprimer, de communiquer. Je savais s'il était contrarié ou si tout allait bien selon la chanson qu'il fredonnait.

Ma soeur avait 10 ans de plus que moi. Dès son insertion, elle voulut avoir un tourne-disque et, comme tous les jeunes, elle se passionnait pour les nouveautés. Et c'était précisément une époque de grand renouveau, principalement avec l'arrivée du jazz. Et pour les jeunes générations, ces nouvelles musiques permettaient d'affirmer leur différence face aux parents, d'autant que les générations précédentes ne pouvaient accepter les orchestrations «cacophoniques».

J'ai donc beaucoup aimé l'univers de la musique, j'ai admiré les musiciens dont le langage musical me correspondait et c'est pour cela que j'ai souhaité m'y aventurer moi-même. On peut vivre sans musique, mais c'est moins bien.

Un vieux croque-notes,
Georges Brassens