Retour en page d'accueil de Dialogus

Comte de Palsembleuse
écrit à

Emma Bovary


Mon amour pour vous


   


Bonjour mon aimée,

Acceptez-vous que je vous nomme ainsi? J’ai croisé il y a de cela quelques jours votre regard, dans la diligence qui nous a déposés devant la gare. Vous m'avez souri. Je songe depuis ce moment à vous revoir. Vous étiez si ravissante dans votre robe! Avez-vous ressenti vous aussi cet émoi qui me fait trembler? J'ose croire que oui.


Votre dévoué,

Comte de Palsembleuse


Comment? Je me morfonds devant une éventuelle réponse, vous aimez à me torturer...


Comte de Palsembleuse


Monsieur le Comte,

Devant votre insistance je me vois forcée de devoir vous demander de bien vouloir cesser de me poursuivre de vos assiduités; par votre indélicatesse vous risqueriez de mettre en péril la réputation d'une femme honnête, qui ne vous connaît pas, qui ne vous a jamais vu, qui ne sait se souvenir d'un sourire qu'elle a, c'est vous qui le dites, bien voulu vous accorder, sans qu'il fût, croyez-le bien, motivé par un autre sentiment que celui de la politesse envers le compagnon d'un voyage qui, par sa promiscuité et son incommodité, laisse à peine croire qu'un comte eût pu s'y trouver.

Aussi, je vous supplie de ne pas vouloir vous moquer d'une pauvre femme, étrangère à ce que vous avez la malhonnêteté de sembler supposer, et de ne pas salir la conscience des devoirs qui sont les miens par des privautés légères et une désinvolture de sentiments qui vous paraissent peut-être sans grande conséquence, mais que vous feriez mieux de dévouer à ces femmes qui n'ont pas ces délicatesses de conduite et qui en font un métier.

La bienséance eût voulu que je ne vous répondisse point; et vous aurez la bonté de considérer que ce mot, que je dois dissimuler pour mon déshonneur, tient à faire cesser tout malentendu que j'aie peut-être pu vous laisser croire sans le vouloir; que je ne suis pas celle que vous croyez et que le fait même de laisser supposer que j'eusse pu l'être est une insulte dont la honte seule d'en être l'objet m'empêche d'en demander publiquement réparation; que la réception d'une correspondance secrète me cause déjà d'horribles tourments de l'âme dont je n'ai point la pauvre satisfaction d'être la responsable; qu'il est impossible enfin que nous pussions avoir un quelconque rapport que ce soit sans que nous eûmes été présentés, et que votre rang comme le mien laissent à penser que nous n'eussions jamais pu l'être et ne pussions jamais l'être.

E. B.

************************Fin de page************************