Retour en page d'accueil de Dialogus

Julie
écrit à

Emma Bovary


Dieu


   

Ma chère Emma ,

Votre vécu m'a touchée, votre fin si tragique ne me semblait pas nécessaire. Je ne peux comparer mon existence à la vôtre, mais votre malheur était déjà sans doute écrit par la main de Dieu. Pourquoi ne vous êtes-vous pas consacrée à Dieu? Vos égarements vous ont-ils fait oublier le sacrement du mariage?

Avec toute mon affection, je vous laisse,
 
Julie


Quoi! Comment? Que me parlez-vous de malheur, sotte sorcière? M'en souhaitez-vous? Pourquoi Dieu se préoccuperait-il de moi, malheureuse, insignifiante perdue dans la vaste plaine morne des jours! De quoi parlez-vous donc? Mais non, ne me répondez pas, vous avez déjà bien trop provoqué d'affres dans mon âme aux abois! Pourquoi me jetez-vous donc Dieu à la tête? Qui êtes-vous donc? Quelle impudence que vos sombres menaces! Oubliez-moi, oubliez-moi et ne me parlez donc pas de malheur!

************************Fin de page************************