Retour en page d'accueil de Dialogus

Romane et Amandine
écrivent à

Emma Bovary


Courage !
(projet scolaire)


   

Chère Emma,

Nous avons pris connaissance de votre histoire, nous sommes très touchées par ce qui vous est arrivé. Nous trouvons cela dommage de s’être suicidée pour un homme qui ne le méritait pas. Vous, qui avez une petite fille, pourquoi l’abandonner si tôt? Elle n’a rien demandé.

Cet homme qui, sans être blessant, se moquait de vous, qui n’assumait pas votre relation, ne méritait pas que vous vous intéressiez à lui. Il n’a trouvé que la fuite et l’abandon comme solution. Cet homme n’était qu’un lâche. Au lieu de se préoccuper des hommes, vous auriez dû profiter de votre vie aux côtés de votre fille et votre humble mari, qui lui était sincère et fidèle.

Sachez que si vous avez besoin, nous sommes là, pour vous écouter et vous rassurer. Nous vous souhaitons une bonne continuation, en espérant que vous trouviez un petit peu de temps pour nous répondre, ce qui nous ferait énormément plaisir.           

Veuillez agréer nos plus profondes salutations,

Amandine et Romane


Mes demoisele, Mes dames,

Moi je ne compran pas bient sète machine bizar de la DIALOGUS que Madame elle man parle qu'èle aicri des lètres pour les jan dens plus tarre, mait moi je ne lui doneré pouin vottre lètre pasque je ne sé pa come il é le futurre mait je sé que se que vou lui dite la sesson des chôzes térible et moi ge ne veut pas que Madame allé de la paine pase quèle a déga ten de soussi. et que s'et afreu et des mansonjes que vous dites la et que vous aite dé personne mauvaise.

JUSTIN

************************Fin de page************************