Retour en page d'accueil de
          Dialogus

MAUREEN
écrit à

Achille


Quelques questions


   

Divin Achille,

Je te salue, je suis de la classe du collège Notre-Dame-de-Lisieux.

J'aimerais te poser des questions.

J'aimerais savoir quelles étaient vos relations avec Briséis. Quelle est la vraie légende de ton immortalité? Haïssez-vous vraiment Agamemnon? Trouvez vous qu'Hélène de Sparte est belle?

Je vous salue, merci de répondre à mes questions.

Cordialement.


Salutations, ô Maureen!

Briséis était une des nombreuses concubines du roi Mynès de Lyrnessos lorsque je me suis fait maître de cette cité. N’ayant plus de famille dans cette ville (ses frères étaient décédés au combat et son père s’était suicidé), Briséis m’a accompagné dans mes conquêtes guerrières au sud de la Troade. Nous sommes rapidement tombés amoureux l’un de l’autre et, encore aujourd’hui, elle demeure près de moi, loyale malgré mes malheurs et erreurs.

Les aèdes ont chanté des histoires plus farfelues les unes que les autres à mon sujet et aucune n’est tout à fait vraie. Les hommes me croient immortel. C’est faux, je suis mortel et, pour preuve, un jour, je mourrai. Dis-moi, Maureen, quelle gloire aurais-je à défier la mort si j’étais immortel?

La bonne entente avec le roi Agamemnon n’a jamais été facile. Il n’y a pas si longtemps encore, je le haïssais au point d’avoir envie de le tuer. En dix ans, nous avons eu des hauts et des bas, mais deux conflits majeurs nous ont opposés. Le premier fut à Aulis, lorsqu’il a voulu sacrifier sa fille Iphigénie. Ensuite, lorsqu’il m’a pris Briséis. Cependant, à présent que Patrocle est mort et que Briséis est revenue auprès de moi, je ne ressens que de l’indifférence à son sujet. Il veut se faire maître de Troie, je veux m’y battre jusqu’à la mort, afin qu’on m’ensevelisse dans le même tombeau que Patrocle. Cette fois, nos désirs ne se confrontent pas.

Je n’ai vu Hélène de Sparte qu’une seule fois et, encore, à bonne distance. Elle se tenait sur les remparts de Troie. Elle semble très jolie. Lorsque Hélène s’est enfuie avec le prince Pâris Alexandre, je n’étais encore qu’un enfant vivant en Thessalie. 

J’espère que mes réponses te donneront satisfaction.

Que les dieux te soient favorables!

Achille

************************Fin de
        page************************