Retour en page d'accueil de Dialogus

Tony et Anrichi
écrivent à

Achille


La flèche de Pâris


   

Cher Achille,

Nous sommes deux élèves du collège du Montalet, à Lacaune. Nous nous présentons: Anrichi et Tony.

Nous avons regardé en français le film « Troie  et il y a quelques détails qui nous échappent. À la fin, pourquoi quand Pâris vous envoie une flèche vous ne faites rien?

P. -S.: Merci de nous répondre.

Nos salutations,

Anrichi et Tony


Salutations, Anrichi et Tony!

Par la barbe de Pan, j'espère que vous vous trompez! Mourir d'une flèche serait la plus grande bassesse dont les dieux pourraient m'affliger. Je suis destiné à quitter la surface de la Terre dans un combat éclatant, pas à distance dans l'œil d'un couard. Cependant, si vos paroles sont vraies, je ne peux imaginer qu'une seule raison pour laquelle je recevrais un trait sans réagir: si la mort elle-même m'apparaissait plus douce que la vie. Sous terre, au royaume d'Hadès, tant de mes chers amis partagent déjà un banquet éternel... Chaque jour, l'envie d'être parmi eux m'est de plus en plus attrayante.

Je ne peux vous en dire davantage à ce sujet. Je ne suis pas encore mort, voyez-vous. Ma lutte n'est pas encore terminée, le sang n'a pas fini de couler.

Achille

************************Fin de page************************